6 étapes pour savoir quelle quantité de gazon synthétique et de fournitures acheter

6 étapes pour savoir quelle quantité de gazon synthétique et de fournitures acheter

Avant d’acheter des rouleaux de gazon synthétique, vous allez devoir établir un plan de pose précis. Que vous souhaitiez poser seul votre gazon artificiel ou que vous envisagiez de confier ce chantier à des professionnels, vous devez avoir une idée de la quantité de gazon et de fournitures dont vous aurez besoin.

Ce guide, qui représente l’une des étapes les plus importantes de la pose de gazon synthétique, vous permettra de faire de réelles économies sur votre budget final en minimisant les chutes.

Attention : la surface de gazon que vous devrez commander sera supérieure à la surface que vous souhaitez recouvrir (sauf si votre surface correspond parfaitement, au centimètre près, aux rouleaux commandés – très rare) ! C’est tout-à-fait normal car chaque découpe engendre des chutes qui ne seront pas nécessairement utiles à votre chantier.

Au sommaire :

  1. Comment mesurer une surface aux formes rectangulaires et/ou arrondies
  2. Reportez vos mesures sur un plan à l’échelle
  3. La stratégie de pose
  4. La formule la mieux adaptée
  5. Quelques conseils supplémentaires
  6. Les produits indispensables

 

1 Comment mesurer une surface ?

Comment mesurer un terrain aux formes rectangulaires ?

Mesurer une surface de forme rectangulaire peut être fait simplement avec des outils géométriques de base (mètre simple ou mètre enrouleur).

Si votre terrain est un carré ou un rectangle parfait

Vous devez mesurer la longueur des quatre côtés pour obtenir les dimensions de celui-ci. Une fois la longueur de chaque côté déterminée, multipliez la largeur par la longueur pour obtenir la surface en mètre carré.

Si vous mesurez une plus grande surface et souhaitez obtenir des résultats plus précis, optez pour l’utilisation d’un mètre laser numérique.

Si votre terrain est composé de plusieurs formes rectangulaires

Ici, prenez les mesures de chaque côté et décomposez l’ensemble de votre terrain en plusieurs surfaces. Calculez séparément chaque surface et additionnez-les. Vous obtiendrez ainsi la surface totale de votre terrain.

En somme, mesurer une surface rectangulaire est une opération facile qui ne nécessite que des connaissances de base en géométrie et quelques instruments de mesure simples ! Mais qu’en est-il des terrains arrondis ?

Comment mesurer une surface aux formes arrondies ou atypiques ?

Voici une méthode fréquemment utilisée par les topographes et les géomètres pour mesurer et dessiner des surfaces. Elle est particulièrement utile pour l’estimation de surfaces aux courbes atypiques.

  1. À l’aide d’un mètre enrouleur ou d’un cordeau, matérialiser une ligne droite, la plus longue possible, coupant votre terrain en deux.
  2. Tous les mètres, vous allez mesurer, perpendiculairement à ce repère, la distance entre cette ligne droite et la limite de la surface à couvrir. Vous allez donc, à chaque mètre, reportez deux mesures : l’une prise à de votre ligne centrale, l’autre prise à sa droite.
  3. Recommencez la même opération sur toute la longueur de la ligne.
Mesure de surface : étape 1
Tracer la plus longue ligne droite sur votre terrain
Mesure de surface : étape 2
Reportez, tous les mètres, la distance entre cette ligne droite et la limite de la surface

Vous allez obtenir un nuage de points que vous pourrez ensuite relier entre eux lorsque vous reporterez votre tracé sur papier à l’échelle.

Réalisé à l’échelle sur papier quadrillé, ce plan vous permettra d’estimer vos besoins en m2.

 

2. Reportez vos mesures sur un plan à l’échelle

Après avoir mesuré toute ces distances, reportez vos mesures sur papier et réalisez un plan à l’échelle. C’est une étape incontournable ! Toutes vos mesures doivent être reportées avec exactitudes et à la bonne échelle. Inutile, dans ce plan, de tenir compte des petits obstacles qui se trouveraient au milieu de la surface à couvrir (arbres, petits rochers, etc.).

Plan de terrain sur papier quadrillé à l'échelle
Reporter ses mesures sur un papier quadrillé à l’échelle

Si vous maîtrisez les techniques de métrage, ou si votre terrain a une forme « facile » à reproduire (surface rectangulaire ou majoritairement composée de lignes droites), vous n’aurez pas de grandes difficultés à effectuer votre plan à l’échelle et à calculer la quantité de faux gazon qui vous sera utile.

Si, au contraire, votre terrain présente davantage de courbes, vous allez devoir utiliser une méthode plus poussée pour estimer vos besoins au plus juste.

3. Déterminez “une stratégie de pose” pour votre pelouse artificielle

Maintenant que vous avez un plan à l’échelle de la surface à traiter, vous allez pouvoir déterminer :

  • Le point de départ de la pose
  • Le sens de pose
  • La largeur et la longueur des rouleaux à commander (2 ou 4 mètres pour la largeur et de 4 à 51 mètres pour la longueur)

Pour cela, aidez-vous de votre plan et faites plusieurs essais en variant ces trois facteurs.

Par exemple, symbolisez des bandes de largeurs différentes (2 ou 4 m), testez visuellement différents points de départ de pose pour trouver la meilleure combinaison possible ; c’est-à-dire celle avec laquelle vous aurez le moins de chutes !

Sens de pose - gazon utilisé - chutes de gazon
Exemple de sens pose – chutes occasionnées
Sens de pose - gazon utilisé et calcul de chutes de gazon
Exemple 2 de sens pose – chutes occasionnées

Nos conseils :

  • Privilégiez un départ sur un bord droit, avec une grande longueur d’un seul tenant. Alignez-vous par exemple sur un mur ou une terrasse.
  • Ne tenez compte que des gros obstacles (inutile de représenter l’emplacement des arbres et autres petits obstacles)…
  • Rejetez les combinaisons qui laisseraient par endroits de trop petites surfaces (vous aurez du mal à les fixer).
  • Si vous disposez d’une piscine, vous pouvez aussi partir d’un bord droit de son contour.

 

4. Choisir la formule la mieux adaptée

Les deux premières étapes peuvent sembler fastidieuses mais elles vous feront gagner un temps précieux en déterminant préalablement plusieurs points cruciaux :

 

5. Quelques conseils supplémentaires pour calculer vos besoins de gazon au plus juste

  1. Prévoyez un petit pourcentage de gazon synthétique supplémentaire pour assurer le remplacement d’un morceau endommagé, pallier à d’éventuelles erreurs de coupe, de mesure etc.
  2. Pensez aux chutes qui peuvent être utilisées pour recouvrir une autre zone.
  3. Pensez à la manutention de vos rouleaux en gardant à l’esprit qu’un rouleau de 4 mètres est lourd (ex : Un rouleau de 4×8 en Sublime 50 pèse un peu plus de 80 kg) et encombrant. Vous pouvez estimer le poids de vos rouleaux en utilisant le poids au m² (fil + latex) indiqué sur chacune de nos fiches produits et en multipliant par la surface.

 

6. Les produits indispensables pour poser votre gazon synthétique

Avant de passer votre commande de gazon artificiel et des accessoires nécessaires à l’installation, voici la liste des fournitures dont vous ne pourrez pas vous passer, quel soit le type de sol à recouvrir :

  • Un cutter muni de plusieurs lames neuves.
  • Un ou plusieurs rouleaux de bandes de jonctions pré-encollées. Pour connaître vos besoins : additionnez les longueurs de tous les raccords que vous aurez identifiés sur votre plan. Nos bandes pré-encollée mesurent 10 mètres linéaires.

Dans le cas d’une pose sur sol meuble :

  • Du géotextile
  • Des clous de charpentier non galvanisés. La fixation du gazon s’effectue uniquement en périphérie. Mesurez le bord extérieur de votre pelouse et prévoyez un clou tous les 40 centimètres. Estimez-le nombre de clous nécessaires : une boîte de clous contient environ 200 clous.

Pour la fixation sur sol dur :

Les autres guides d'installation du gazon synthétique