Une pelouse naturelle ou un gazon artificiel ? Comparatif

Vous envisagez l’aménagement et la décoration extérieure de votre maison, de votre mas, de votre piscine et vous songez à vous entourer d’un beau gazon qui sublimera votre décor. Vous vous demandez quel choix conviendra le mieux à vos attentes et à votre budget à court et à long terme…
Alors ? Pelouse naturelle ou gazon artificiel ?

Voici quelques points de comparaisons qui apporteront des éléments pertinents à votre réflexion.

Le choix du moment pour démarrer l’aménagement

Pour une vraie pelouse, vous devez choisir le moment. Vous ne pourrez la semer que de mi-avril à fin juin ou de septembre à mi-novembre. Cette fourchette se réduira encore en fonction du climat de votre région, l’intensité de la chaleur ou la violence des épisodes pluvieux.

Pour la pose d’un gazon artificiel, il est préférable d’éviter les périodes trop froides (en dessous de 0°), mais c’est un chantier relativement rapide qui peut supporter chaleur et pluie. Vous pouvez donc choisir de réaliser votre projet à peu près à n’importe quel moment tout au long de l’année.

La mise en place d’une pelouse naturelle ou synthétique

Semer un gazon naturel réclame une importante préparation. Beaucoup d’opérations sont nécessaires afin d’apprêter correctement le terrain. Puis vous devrez ensemencer le sol en veillant à la régularité de la répartition, recouvrir les graines, les protéger des insectes, des taupes, des rongeurs, des oiseaux… protéger les jeunes semis en interdisant le passage. Les jeunes plants seront fragiles durant près de deux mois. Ils ne devront pas être exposés à un froid trop vif ni à une chaleur excessive. Ils auront absolument besoin d’un apport d’eau régulier. Obtenir un beau tapis d’herbe naturelle est une réalisation qui s’étale longuement dans le temps et il vous faudra attendre longtemps pour pouvoir autoriser votre maisonnée à courir sur le gazon.

Un gazon artificiel nécessite lui aussi une préparation du sol. Après un minutieux désherbage (qui n’aura plus jamais besoin d’être renouvelé par la suite), il faudra succinctement araser les bosses indésirables et combler les creux. Ensuite, vous compacterez les endroits encore trop meubles à l’aide d’une plaque vibrante. Il est parfois nécessaire de mettre en place une couche de sable et/ou un géotextile pour améliorer le drainage des eaux de pluie. Après cette période préparatoire (qui peut être menée assez rapidement), tout va aller très vite… Vous poserez votre pelouse, collerez les jonctions invisibles entre les lés, fixerez la pelouse sur sa périphérie… Il faudra encore un dépoussiérage au jet et un brossage, puis vous rangerez les outils pour longtemps… Toute la famille pourra profiter sans attendre d’un espace avenant de jeu, de détente et de repos.

L’entretien de votre vrai ou faux gazon dans le temps

Entretenir une pelouse naturelle, c’est arroser sans gaspiller (mais suffisamment), tondre quand cela est nécessaire (le rythme d’intervention s’accélérant avec l’arrivée des beaux jours), apporter de l’engrais en quantité raisonnable, désherber (souvent), traiter sans empoisonner ni sa famille ni ses animaux de compagnie… Toutes ces opérations indispensables constituent un programme annuel très chargé.

C’est le gazon artificiel qui gagne haut la main sur tous les tableaux question économies et entretien : il ne nécessite quasiment pas d’intervention. Tout au plus devrez-vous une fois l’an le brosser et réaliser une opération d’assainissement par pulvérisation d’un produit désinfectant. Un gazon synthétique, c’est un beau vert confortable à l’œil et au pied toute l’année sans aucun produit.

Conclusion

Voici quelques années maintenant que le gazon synthétique a acquis ses lettres de noblesse. Son rendu visuel très naturel, les continuels progrès dans la confection et la sélection des fibres, en font un revêtement tactilement de plus en plus confortable et visuellement incroyablement réaliste. Grâce au peu d’entretien qu’il nécessite et aux économies qu’il vous fera faire, le gazon synthétique est une réelle alternative à la mise en place d’une vraie pelouse.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Vous souhaitez vous faire une idée du réalisme d’un gazon artificiel ?

Recevez un pack d’échantillons de notre gamme de gazons synthétiques